À votre écoute

Remerciements

Le second livre du « Protocoles (1931-1941) » mentionne le don de « bons de pain, de lait, de pommes de terre, de viande en lots, de vêtements, de chaussures de travail et de première communion, tout comme le don de fagots durant les mois d’hiver et la participation au paiement de la location d’appartements». Mais qu’en est-il, à la même période, des généreux donateurs qui rendent ces aumônes possibles, permettant d’équilibrer les comptes avec un « solde respectif et respectable » ? Dès 1932, on trouve parmi les bienfaiteurs la Société de fromages, la Banque populaire de la Gruyère, ainsi que des privés, des sociétés ou entreprises. Des quêtes sont également organisées durant le Carême.

Nos remerciements sont donc d’autant plus vifs qu’ils s’inscrivent dans une lignée qui a permis à la Conférence Saint-Vincent de Paul de la Gruyère de faire perdurer son action caritative au fil des ans. Ils s’adressent prioritairement à l’UP de Bulle, au doyen Claude Deschenaux, qui a renoué avec une tradition vénérable, aux Sociétés de jeunesse qui attestent ainsi de leur attachement à leur région, à la Société coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg, à l’association Le Pain des pauvres,  au tronc de saint Antoine, aux chœurs mixtes, à Chansons sur le cœur, en particulier à André Schibler, ainsi qu’à tous les donateurs privés et aux entreprises qui manifestent ainsi leur solidarité envers les plus démunis de notre région.

Nous remercions également avec chaleur les associations avec lesquelles nous collaborons efficacement, TCT, Caritas Gruyère, l’AFAG, la paroisse protestante…